*

FLACK VERS LE FUTUR

En cette veille du jour de l’An, Gérard et Roger ont la nostalgie des vieux Bye-bye des années 70-80. Mais ce n’est pas le genre de nos deux aventuriers de tout simplement en regarder des extraits sur YouTube. Ils rejoignent leur ami inventeur Edmond dans le stationnement d’un centre commercial auprès d’une magnifique Delorean modifiée. Tout est en place pour un Back to the future à la sauce Laflaque. Comme on peut s’en douter, le trio de voyageurs, lancé sur l’autoroute du temps, rate la sortie pour les années 70 et aboutit en Nouvelle-France. Ainsi commence une glorieuse (glorieuse dans les standards de Gérard, on s’entend) épopée à travers les épisodes marquants de la colonie. Ils feront connaissance avec Champlain, qui semble être un ancêtre lointain de Régis Labeaume et qui en a le caractère explosif, trouveront un aïeul de Pauline Marois en la personne d’un certain marin de Saint-Malo qui ne sait pas trop où il s’en va, assisteront à la fondation de l’Hôtel-Dieu dont les listes d’attente remontent au 17e siècle, se feront capturer par des Indiens équitables… Gérard, Roger et Edmond vont même, en essayant de rentrer au bercail, modifier l’issue de la bataille des plaines d’Abraham. Mais alors, dans quel Canada abracadabrant nos amis aboutiront-ils à leur retour? Bah, ce n’est pas bien grave : il ne peut pas être beaucoup plus loufoque qu’il ne l’était à leur départ.

La pierre de curling Eco-stone-power-juicer 3000 TM
Survolez avec la souris
Pauline Marois
Image profil de Pauline Marois
Nom
Pauline, mais vous pouvez m’appeler la petite fille de Charlevoix.
Profession
Duchesse du carnaval souverainiste.
Quelle est votre devise?
« Reculer pour mieux régner. »
Votre principal trait de caractère?
Je consulte tout le monde tout le temps. Qu’est-ce que vous pensez de ma réponse?
Quel serait votre plus grand malheur?
Qu’au prochain referendum, le peuple québécois décide de mourir dans la dignité.
Un personnage qui vous a marqué, pour le meilleur ou pour le pire.
Cendrillon. Je préfère de loin mes belles-mères.
Lorsque vous soufflez les bougies de votre gâteau d’anniversaire, vous souhaitez...
Je ne souffle pas mes bougies. Je leur parle de gouvernance souverainiste. C’est assez pour les éteindre.
Quel a été votre plus grand exploit?
J’ai réussi à trouver une job à tous les amis de notre parti. Il a fallu que je sois créative, mais j’ai réussi!
La fois où vous avez eu l’air la plus folle?
Dans quelle langue?
Sur une île déserte, qu’emporteriez-vous?
Une pelle, pour me construire un beau château de sable.
Y a-t-il un pouvoir surnaturel que vous aimeriez posséder ?
Pouvoir arrêter le temps. J’aurais l’impression de durer plus qu’un mandat.