*

FLACK VERS LE FUTUR

En cette veille du jour de l’An, Gérard et Roger ont la nostalgie des vieux Bye-bye des années 70-80. Mais ce n’est pas le genre de nos deux aventuriers de tout simplement en regarder des extraits sur YouTube. Ils rejoignent leur ami inventeur Edmond dans le stationnement d’un centre commercial auprès d’une magnifique Delorean modifiée. Tout est en place pour un Back to the future à la sauce Laflaque. Comme on peut s’en douter, le trio de voyageurs, lancé sur l’autoroute du temps, rate la sortie pour les années 70 et aboutit en Nouvelle-France. Ainsi commence une glorieuse (glorieuse dans les standards de Gérard, on s’entend) épopée à travers les épisodes marquants de la colonie. Ils feront connaissance avec Champlain, qui semble être un ancêtre lointain de Régis Labeaume et qui en a le caractère explosif, trouveront un aïeul de Pauline Marois en la personne d’un certain marin de Saint-Malo qui ne sait pas trop où il s’en va, assisteront à la fondation de l’Hôtel-Dieu dont les listes d’attente remontent au 17e siècle, se feront capturer par des Indiens équitables… Gérard, Roger et Edmond vont même, en essayant de rentrer au bercail, modifier l’issue de la bataille des plaines d’Abraham. Mais alors, dans quel Canada abracadabrant nos amis aboutiront-ils à leur retour? Bah, ce n’est pas bien grave : il ne peut pas être beaucoup plus loufoque qu’il ne l’était à leur départ.

La pierre de curling Eco-stone-power-juicer 3000 TM
Survolez avec la souris
Denise Bombardier
Image profil de Denise Bombardier
Nom
Denise Bombardier
Profession
Femme d’opinions tranchées (à ne pas confondre avec femme d’opinions réfléchies).
Quelle est votre devise?
« Cachez ce voile que je ne saurais voir. »
Votre principal trait de caractère?
Mes amis prétendent que j’ai tendance à glorifier le passé. Décidément, j’avais de meilleurs amis à l’époque.
Quel serait votre plus grand malheur?
Prononcer par étourderie un mot en joual. Vous imaginez les milliers de dollars que cela me coûterait en frais de thérapie et d’exorcisme?
Un personnage qui vous a marqué, pour le meilleur ou le pire?
Toutes les grandes femmes qui ont marqué l’histoire (Cléopâtre, Marie Curie, Simone de Beauvoir, Jeanne d’Arc, mère Teresa, lady Diana) et qui sont, en quelque sorte, mes héritières spirituelles
Lorsque vous soufflez les bougies sur votre gâteau d’anniversaire, vous souhaitez…
Allons! La galanterie élémentaire commande qu’on ne force pas une gente dame comme moi à souffler elle-même ses bougies. Où sont vos bonnes manières? Vous êtes d’une vulgarité sans nom! Goujat!
Quel fut votre plus grand exploit?
Un jour, j’ai atteint une notoriété telle que de grands universitaires se sont intéressés à moi pour un projet de recherche sur l’articulation de ma pensée
La fois où vous avez eu l’air le plus fou?
Quand j’ai su que ces chercheurs étaient des paléontologues.
Sur une île déserte, qu’emporteriez-vous?
Des jeunes adultes à l’allure relâchée, des hommes sans manières, des roturiers, des humoristes, bref, de quoi nourrir mes besoins primaires, à savoir m’indigner et me révolter.
Y a-t-il un pouvoir surnaturel que vous aimeriez posséder?
Voyager dans le temps. Non pas tant pour revivre ce bon vieux passé glorieux, mais pour pouvoir aller faire la morale aux gens du futur.